Archives de catégorie : home

Concours : Gagnez Romain, le carnet cacatoès tout de bleu vêtu signé Atelier Bobbie !

30th mars 2018

Hello à tous mes petits chats. Je viens vers vous aujourd’hui avec une merveilleuse découverte et une grosse surprise qui va vous faire sauter de joie. Il y a peu lors de mes divagations du web habituelles, je suis tombée sous le charme fou de l’atelier de création Atelier Bobbie. En ouvrant leur e-shop, je me suis laissée embarquer dans un monde à la fois tendre et pimenté. Poissons, perroquets, jungles florales, pingouins ou montgolfières m’ont fait oublier l’espace d’un instant qu’il pleuvait des cordes dehors.

Au cœur de cette univers trône le carnet. Et si comme moi vous êtes atteint du syndrome du « notebook crazy », vous n’allez pas résister très longtemps ! Je m’imaginais déjà noter furtivement les blagues lancées entre deux verres lors d’une soirée arrosée, écrire la recette du gratin de chou de fleur de Mami, faire la liste de mes rêves les plus fous, des voyages que j’aimerais faire à la rentrée ou faire le point sur tous les livres que j’ai lu depuis mes 10 ans.

Le look vivifiant de ces petits cahiers donne même envie de les transformer en grigri et de les emporter partout afin de noter nos inspirations de chaque instant. Et cerise sur le gâteau : ils sont tous personnalisables à la commande. Une phrase fétiche, un prénom, un signe, vous pouvez graver ce que vous voulez. Outre les deux collections permanentes lancées chaque année, une collection capsule pointe le bout de son nez tous les mois.

En plus d’agrémenter nos workplaces, Atelier Bobbie habille nos murs avec une ligne d’affiches et de cartes postales hautement colorée. Lorsque j’ai rencontré l’affiche « Jacques », je n’ai pas pu résister à son charme fou et il est aujourd’hui fièrement placardé parmi mon pêle-mêle d’inspiration. André, Colette, Armand, Henri, tant de nouveaux amis que j’aimerais vous présenter mais pour cela, je vous donne rendez-vous le 7 et 8 avril à l’Hôtel Bohème, du 8 au 10 juin au marché parisien « Bande créateurs » ou encore sur le salon Maison et Objet du 7 au 11 Septembre.

Derrière ces petits produits made in France se cache un duo fait de beaucoup d’amour, d’imagination et de création. Sophie et Antoine ont rêvé la marque en 2016 puis l’ont lancée l’année suivante dans l’idée de donner un nouveau coup de boost au monde de la papeterie française. Des projets plein la tête, ils développent en ce moment une ligne de faire-part et une collection destinée à nos petites têtes blondes. Ils préparent également une box mensuelle qui lèvera le voile sur une sélection de produits surprises. Enfin, le couple créatif s’investit aussi parallèlement dans leur studio de création graphique, au service d’identité visuelles et supports de communication pour les particuliers et les professionnels.

Comme on vous aime et que l’on a envie de vous faire plaisir, on vous donne l’opportunité de gagner le joli carnet « Romain » A5 et ses cacatoès tout de bleu vêtus. Pour cela, rendez-vous sur la page Instagram @Disvague ou @Atelierbobbie. Il vous suffira de vous abonner à ces deux pages et de taguer 2 de vos amis sous notre photo. Vous avez jusqu’au samedi 7 Avril à 19h. Bonne chance à tous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la rencontre de Chat-Malo

3rd mars 2018

Hello mes petits flocons, me revoilà pour vous présenter une nouvelle marque que je viens de découvrir aussi attirante que ludique. Il s’agit de Chat-Malo. Derrière ce jeu de mot à la pointe de la mignonnerie se cache deux amis, Julie et Gaspard souhaitant revisiter les basiques de l’enfance. Sous le ton de l’audace, de la malice et de la tendresse, ils animent le vestiaire des plus petits comme des plus grands.

A commencer par le sweat, sur lequel ils arborent fièrement l’appartenance à une tribu familiale ou locale, disponibles aussi pour les parents qui souhaitent être assortis à leur progéniture.

Outre des penderies, Chat-Malo s’investit dans nos workplaces et propose une collection de carnets et de trousses hautement sophistiquée. Grande addicte des cahiers en tous genres, j’ai craqué sur l’un d’ente eux affichant un look citronné à croquer. Et sur une petite trousse rouge vif en nubuck que je ne quitte plus. Je vous propose de découvrir mes petits achats à travers une série de photos !  Je vous laisse pour partir une semaine à Madère en amoureux. Malheureusement, ils annoncent de la pluie pour toute la semaine mais cela ne m’empêchera pas de prendre de jolies photos et de vous les partager. A très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

My sweet jungle

5th février 2018

Coucou les amis. J’espère que vous allez tous bien malgré le climat ambiant dont on n’arrive pas à se sortir. Je vous avoue que moi, ça commence à jouer sur mon moral et sur ma motivation. Il y a quelques semaines, je venais vous partager la liste de mes bonnes résolutions 2018. Et bien je suis assez fière de vous dire que pour l’instant je tiens bon. Côté sport, j’entame ma 6ème semaine de Top Body Challenge ce soir. Je ne suis pas du genre à partager des photos de mes fesses avant/après pour motiver les foules, mais je peux déjà répondre à votre question. Oui, cela fonctionne. C’est compliqué, il faut bien faire tous les exercices puis se tenir à une alimentation équilibrée et votre corps vous dira merci :)

Professionnellement, j’essaie tant bien que mal de porter et clamer ma motivation haut et fort, même si je vous avoue que c’est parfois c’est difficle. Quand on envoie 40 mails par jour et que l’on reçoit 3 réponses, il faut garder le cap ! Il y a des jours où je me réveille avec la grande patate, l’envie d’abattre des montagnes et le certitude que d’un seul coup, tout va prendre. Puis le lendemain, je me dis “mon dieu, c’est la fin du monde, je n’ai plus de sous sur mon compte, partons élever des gnous en Afrique” ! Je dois à la fois faire connaître mon entreprise doucement et trouver petit à petit des contrats. Mais surtout trouver un boulot à côté qui me va me rapporter de l’argent et dans lequel je vais continuer à monter en compétences.

Quand j’ai cherchais mes alternances lors de ma licence jusqu’à mon master, cela a toujours été très facile. En une semaine j’ai trouvé dans mes magazines préférés, des postes que j’ai adoré exécuté. Quand on me parlait de problèmes d’emplois, je me sentais invincible et seulement aujourd’hui, je me rends compte qu’effectivement, non ! Ce n’est pas si facile que ça. Et je pense fort à toutes les personnes qui partagent ces moments de recherche d’emploi ou qui décident de monter leur boîte et qui sont dans ces débuts difficiles. Où tout est très incertain. Mais il faut toujours garder en tête cette phrase que tout le monde nous répète sans cesse mais qui est vraie. “Ca va payer”. Tous ces mails envoyés, ces personnes contactées et ces heures passées à chercher donneront quelque chose. J’en suis sure pour vous et pour moi. Alors continuons de garder la tête haute.

Dans toute ce combat avec moi-même et le monde expérience, je trouve refuse dans mon intérieur. Heureusement d’ailleurs, car c’est l’endroit où je passe le plus de temps en ce moment. Mon petit univers, ma petite bulle de naïveté me suit partout et m’aide énormément. Alors je vous emmène vous balader à travers les doudous Main Sauvage, les cactus en porcelaine du Dada Shop, les léopards de Dodo Toucan, et les flamants roses Donna Wilson. Toute cette jungle de douceur m’apaise et me montre quand je l’oublie, que la vie est pleine de surprises.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes bonnes résolutions et ma wishlist 2018

11th janvier 2018

Bonjour mes petits chats, nous voilà en 2018 et j’ai laissé passer trois semaines depuis mon dernier article. Honte à moi !
Je vous souhaite tout d’abord une très belle année, remplie de moments de joie, de folie et d’amour. Je suis sûre que cette nouvelle année nous réserve plein de jolies surprises. Nous allons vivre des moments auxquels nous ne nous attendons absolument pas et c’est ça la magie de la vie. A l’occasion de cette rentrée, je vous présente mes 5 bonnes résolutions et vous partage mes coups de coeur prêt à porter, déco et beauté avec ma wishlist 2018. Je vous transmets plein de bonnes ondes et une grande dose d’inspiration (pour dépenser tout votre argent), pour vous faire plaisir ou faire plaisir aux autres.

Comme chaque année, on fait un petit retour en arrière, on refait l’année passée, on analyse les mauvais, les bons moments puis vient le moment de la remise en question. On ne peut s’empêcher de se donner des objectifs afin d’être meilleur et de tirer leçon de nos erreurs. Voici la liste de mes rectifications pour cette nouvelle année.

Ma première résolution est on ne peut plus classique : il s’agit de reprendre le sport, chose que je tente de faire depuis plusieurs années déjà. Mais cette fois-ci, j’y crois plus que d’habitude. J’ai alors ressorti mes fiches de TBC ou Top Body Challenge. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un programme relativement intense consistant à faire 30 minutes de renforcement musculaire tous les deux jours puis une séance de cardio dans la semaine. Cela peut être du vélo, de la nage ou de la course. Le mieux est de s’entourer de personnes motivées pour se booster mutuellement. Et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait. Cela doit durer 12 semaines, j’entame ma seconde, le plus dur reste à venir ! Mais jusqu’où vais-je aller cette fois ? Seul l’avenir nous le dira !

1.Vases “Cut Flower”, Joanna Gunther, 24€ sur Finelittleday.com 2.Pot “Mademoiselle M”, Pia Van Peteghem, à retrouver chez Klin D’Oeil 3.Lunettes de soleil “Round Frame”, &otherstories, 25€ sur Stories.com 4.Suspension “Opal”, House Doctor, 149€ sur Smallable.com 5.Tabouret tressé en bambou, Pimkie Home, 25€99 sur Pimkie.fr 6.Lune lumineuse, Pimkie Home, 10€ sur Pimkie.fr 7.Jonc “Chaton” doré à l’or fin 24 carrats, émoi émoi, 55€ sur Emoi-emoi.com 8.Montre en cuir, The Horse, 130$ sur Parcboutique.com 9.Panier “Wiggles”, Jackie Fazekas, 95$ sur Leifshop.com 10.Bonhomme “Feuillages”, Popetse Toys, 45€ sur Popetsetoys.com 11.Bague “Main”, Mmay Créations, 65€ sur Mmaycreations.tictail.com 12.Chaussettes motifs écaillés, Badelaine, 17€ sur Badelaine.com 

Ma seconde résolution concerne cette fois la partie professionnelle. Je compte faire de cette nouvelle ligne droite, une opportunité de trouver de plus en plus de missions pour ma boîte et de me construire un équilibre financier avec des projets réguliers. Je dois avouer que l’année commence très bien car j’ai été contactée par Home Magazine pour concevoir un dossier de 6 pages de tendance pour leur prochain numéro qui sortira fin Février. Je suis super contente et j’ai hâte de voir le résultat. Bien entendu, je vous en montrerai un échantillon.

Je passe ensuite à quelque chose dont j’ai de plus en plus besoin : LE PERMIS DE CONDUIRE. Et oui 25 ans, et aucune expérience de conduite. Ayant toujours vécu en ville et notamment à Paris, je ne l’ai jamais passé sans soucis. Mais là, je commence à ressentir ce manque d’indépendance me peser et m’handicaper personnellement et professionnellement. Je dois vous avouer que plus on laisse le temps passer et plus cette épreuve devient effrayante ! Mais je suis peut-être un as du volant sans le savoir. A suivre !

Ma quatrième résolution nous emmène dans le monde tendre et naïf des bisounours. J’ai décidé que 2018 serait l’année de l’amour, de l’amitié et que je consacrerais plus de temps aux personnes auxquelles je tiens. Je ferais tout pour leurs montrer mon attachement et pour passer un maximum de moments avec elles.

Enfin, j’ai décidé de reprendre mon rythme de découvertes et de voyages en planifiant des escapades dès que mon porte monnaie me le permettra. Cela me fait tellement de bien de vagabonder aux quatre coins du monde, de rencontrer des personnes improbables et d’immortaliser le tout avec mon œil d’artiste photographe :D A votre tour maintenant de partager avec nous vos bonnes résolutions de cette nouvelle année ! Je vous laisse faire la liste et je vous dis à la semaine prochaine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La sacrée aventure de l’entreprenariat

15th décembre 2017

Hello mes petits flocons, me voici aujourd’hui avec un nouvel article “blabla”. Je profite de ce moment pour prendre un peu de recul sur ces dernières semaines. Elles se sont écoulées si vite mais ont été rythmées par de nombreux événements. Des jours de haut où je sentais toutes les forces de la nature à mes côtés, où j’étais prête à remuer ciel et terre pour arriver à mes objectifs. Puis d’autres, où je me demandais finalement quels étaient mes objectifs, où je me demandais où j’allais et où j’avais peur de tout.


J’avais décidé de me lancer durant l’émission que j’avais évoquée dans mon article précédent. Je ne peux toujours pas rentrer dans les détails de son déroulé mais je peux malgré tout commencer par vous dire que c’était une sacrée expérience. J’y ai eu l’opportunité de relooker un studio de A à Z et je dois vous avouer que le résultat a été à la hauteur de mes espérances. Ce projet m’a pris beaucoup de temps, d’énergie et d’investissement, physique et émotionnel. Mais quand l’aventure s’est achevée, je me suis sentie complètement vidée et j’ai senti une vague de panique m’envahir. Je me retrouvais devant une page blanche, qu’il ne tenait qu’à moi de remplir et de composer. Une chose était certaine : je voulais me lancer dans l’entreprenariat mais sans argent, il était beaucoup trop difficile de se projeter. Alors j’ai pris la décision de me mettre à la recherche d’un travail me permettant d’avoir une source de rémunération sure. Le temps au moins du lancement voire d’avantage si le poste me plaisait vraiment. C’était aussi la bonne solution pour avoir un rythme de vie, des repères, des horaires et un endroit où travailler. Tout ce qui me manquait depuis la fermeture de la boutique.

S’en est suivi la classique période des candidatures compulsives. Encore un dur moment à passer, mais où il ne faut pas baisser les bras. J’ai même passé un entretien dont j’attends le résultat. Il s’agit d’une entreprise qui me plaît beaucoup et dans laquelle je me retrouve parfaitement. Je vous en dirais plus lorsque j’aurais des nouvelles. Entre temps, j’ai signé le premier projet de Dis Vague Studio ! Une architecte super chouette m’a chargée de la totalité de sa communication. C’est un projet super excitant dans lequel je suis sûre de pouvoir m’éclater. J’espère que ce contrat est le premier d’une longue série. En attendant, mes nouvelles résolutions sont fixées. Cette nouvelle année sera placée sous le signe de la persévérance, du courage et de la patience. Je suis prête aujourd’hui à me consacrer pleinement à mes projets professionnels, afin de donner la chance à mes projets personnels de se réaliser. J’ai un chéri formidable qui me donne la force chaque jour de me dépasser et de croire en moi. Je suis sûre que grâce à lui, j’y arriverais.

 Sur ces dernières notes remplies de sagesse et d’amour, je vous laisse sur une série de photos de mon univers. Comme vous le voyez, je suis bien entourée parmi la pieuvre Big Stuffed, l’oiseau de Cocon et monsieur Laterite de Main Sauvage. J’espère vous avoir transmis tout mon espoir et mes bonnes ondes et je vous dis à la semaine prochaine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Zoom sur un Toucan pas comme les autres

11th décembre 2017

Coucou les petits chats, et oui je n’ai pas tenu ma promesse, vous pouvez le dire j’ai gommé deux semaines de mon planning et je vous ai oublié. Allez-y, jetez-moi des oranges, des tomates, des œufs … ! Mais, mais, mais pour me faire pardonner, je reviens avec une jolie découverte à vous partager. Nous sommes donc à la quatrième et dernière rubrique du mois : le zoom. Et aujourd’hui, je pointe mon objectif sur Sara Théron, créatrice de la douce, sensible et délicate marque Dodo Toucan.  Pour en savoir plus sur son univers, ses inspirations et son parcours, je suis allée lui poser quelques questions. C’est partie pour une rencontre placée sous le ton de la tendresse et de la naïveté ! 

1. Sara, pour commencer, peux-tu nous parler un peu de ton parcours ? 

Après le bac, je suis entrée à l’école des Arts Décoratifs de Paris, où j’ai fait mes études dans la section Design Objet. Vers la fin de mes études, j’ai commencé à travailler pour Adeline Klam, une créatrice qui travaille le papier japonais et la couleur.

En parallèle, j’ai débuté la céramique avec des amis dans un cours du soir pour amateurs, il y a environ 4 ans. À ce moment-là, je souhaitais seulement conserver une pratique créative personnelle à côté  de mon travail. Mais j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce matériau et peu à peu, l’idée d’acheter notre propre four à céramique a germé avec un ami ! J’ai commencé à produire des petits animaux dans mon propre atelier, puis à les vendre. Dodo toucan est né ! Et de fil en aiguille, c’est devenu mon activité principale. A l’été 2016, je me suis alors installée dans la très colorée rue sainte Marthe ( Paris 10) ou j’occupe le petit atelier boutique à la façade turquoise.

2. Où trouves-tu ton inspiration ? 

C’est assez vaste ! Disons que mes principales sources sont la nature et l’illustration. Le travail de la couleur est également très important pour moi, ce sont souvent de nouvelles associations de couleurs qui suscitent des envies de motifs, de dessins.

Sinon, j’apprécie beaucoup l’artisanat japonais : j’adorerais aller au Japon pour regarder la manière dont les artisans fabriquent les objets traditionnels et rapporter des souvenirs plein de belles histoires.

3.  D’où vient ton nom « Dodo Toucan » ?
Je voulais quelque chose de naïf et coloré, et bien sûr j’adore les oiseaux et surtout les toucans.

4. Tu es plutôt animaux d’Afrique ou animaux de la forêt ?
Animaux de la forêt ! Je trouve que les forêts sont des lieux emprunts de magie et j’adore entrevoir les petits animaux qui passent furtivement derrière les arbres lorsque je me promène.

5. Tes petits grigris sont le fruit d’une grande superstition ou simplement des compagnons de vie ?
Un peu des deux ! Je ne suis pas très superstitieuse, mais je préfère ne pas prendre de risques comme passer sous une échelle :) Mais ce sont surtout des compagnons, comme une très grande famille répartie un peu partout dans le monde.
Chez moi, il y a tout les tous premiers grigris  : ils sont très maladroits mais j’y suis très attachée, c’est avec eux que tout a commencé.

6. Et dans ta vie, tu as l’impression qu’ils sont présents ? Qu’ils t’accompagnent ? 

Oui, notamment car les clients reviennent souvent me raconter les aventures de leurs grigris !
J’adore avoir de leurs nouvelles :) car beaucoup ont une histoire particulière, certains ont accompagné un changement de vie de leur propriétaire, d’autres sont des marques d’amitié, d’amour, d’encouragement offertes par des proches.
Certains grigris vivent dans la poche du manteau, à portée de main, d’autres surveillent le sommeil des endormis depuis la table de nuit, beaucoup sont sur le bureau pour lancer des regards encourageants à leur propriétaire lorsque le travail commence.

Ces histoires sont parfois très touchantes, et j’aime beaucoup les écouter.

7. Quelle est ta création préférée ?
J’aime beaucoup les mini félins mais je reste discrète pour ne pas rendre les autres jaloux ;)

8. Plutôt paresseux, lémuriens ou panda roux ?
Panda roux, c’est vraiment très chou.

9. Plutôt Islande, Pérou ou Slovénie ?
L’Islande me tente beaucoup pour son côté sauvage et ses jours sans fin en été.

10. Plutôt étoile filante, trèfle à quatre feuilles ou fer à cheval ?
Etoile filante !

Merci Sara du temps que tu m’as accordée et surtout longue vie à tes créations !  Je fonds complètement pour chacune d’entre elles, j’ai d’ailleurs en ma possession un petit félin gris tacheté qui a trouvé sa place sur mes étagères.
Je vous laisse sur cette pause douceur. Pour en savoir d’avantage, retrouvez Sara dans son atelier rue Saint Marthe à Paris. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour l’instant blabla du mois de Décembre.

Rendez-vous sur Hellocoton !