Concours Tapam Tapam X Disvague

Hello mes petites guimauves, je viens vous voir aujourd’hui avec une jolie surprise que j’ai eu la chance d’organiser avec les créatrices de Tapam Tapam.

Cette marque délicate a été créée par 3 soeurs proposant de petits accessoires, des drôles d’inventions pour les enfants et de petites curiosités pour la maison. On y retrouve des formes géométriques et minimalistes, des couleurs acidulées mais aussi quelques créations et trouvailles vintage. Le tout est produit en petites séries limitées et est fabriqué en France.

Je craque complètement pour les petites broches « Clin d’oeil » que j’ai eu la chance de mettre en scène et que vous pouvez découvrir à travers les quelques photos ci-dessous. Elles sont vendues par deux, un œil fermé et un œil ouvert et apportent un côté fun à votre veste préférée, à un coussin ou à n’importe quel vêtement. Vos textiles et objets ont désormais le pouvoir de vous regarder droit dans les yeux !

Et bonne nouvelle, je vous propose de gagner une paire de ces broches ! Pour ce faire, il vous suffit d’aimer nos deux pages Instagram respectives et de taguer la personne de votre choix sous la photo du concours. Vous avez jusqu’au dimanche 3 septembre pour participer au concours. En attendant, je vous souhaite bonne chance à tous :)

Visite folk à Brooklyn

Hello tout le monde, aujourd’hui j’ai décidé de vous emmener chez Roanne Adams, designer et fondatrice du studio créatif RoandCo. Elle vit avec son mari Johnny dans un lieu atypique aux influences folks, niché au coeur de Brooklyn.

J’ai déniché cet intérieur sur le site My Modern House, un site permettant de proposer à la vente un bien ou de trouver le logement de nos rêves aux quatre coins du monde. On y trouve une jolie sélection magnifiquement décorée et présentée. Ainsi que des locations à la semaine pour passer des vacances de folie.

Reflet de la personnalité de ses deux habitants, cette maison regorge de petits détails transformant ce lieu de vie en un endroit unique. Je craque complètement pour le salon, ses grands végétaux, ses textiles ethniques, sa peau de vache et son somptueux fauteuil en cordes.

C’est dans cet endroit que Roanne aime bouquiner pendant que son mari, adepte des fourneaux, use de ses talents culinaires dans la pièce d’à côté. Je vous laisse plonger dans cet havre de paix en images.  

At Home #3

Hello mes petites guimauves, j’espère que vous allez tous bien, que vous profitez de votre début de vacances d’été ou de vos week-end ensoleillés. Il me tarde de partir en vacances surtout quand je vois les snaps de piscine et les albums de Corse de mes amis Facebook.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de vous annoncer la nouvelle mais notre jolie boutique Le Zèbre à Plumes fermera ses portes définitivement le 28 Juillet. Et oui, malgré votre engouement, vos compliments, votre amour et surtout tous nos efforts, elle ne couvrait pas assez les charges que nous avions à payer. C’est donc avec le coeur lourd que nous avons pris cette décision pleine de sagesse et surtout d’espoir. De nouvelles aventures nous attendent ailleurs j’en suis sure. D’ailleurs, j’ai passé un entretien il y a quelques jours pour une agence de presse dans laquelle j’aimerais beaucoup travailler. Croisez les doigts pour moi !

En attendant je vous présente, une nouvelle recrue chez moi : la lampe « Milk » Andtradition acquise sur le site Cote-lumiere.com. Si vous cherchez un luminaire qui change de l’odirnaire, ce site nous propose une jolie sélection : de la suspension à la lampe à poser en passant par l’applique murale. Cela faisait des années que je louchais sur sa douce forme iconique et il m’a suffit d’une petit promo pour me faire craquer. La voici dans mon chez moi, entourée du brumisateur vintage que j’ai chiné hier dans un vide grenier à 50 centimes pour le plus grand des effets. Et de mon diffuseur d’ambiance senteur « Cueillette » qui sent super bon déniché dans le magasin Cabane, 3 rue Thouret à Rouen.

Sur cet instant lumineux, je vous laisse profiter de vos vacances et vous dit à très très vite.

Concours : Charlotte & the Teapot

Bonjour mes petites guimauves, aujourd’hui j’ai le plaisir de vous présenter une jolie collab’. Comme on vous aime très fort, la créatrice Charlotte & the Teapot s’associe à moi le temps d’un petit concours pour vous offrir un tote bag orné des petites maisons d’Amsterdam ou un lot de 3 cartes illustrées. Pour tenter votre chance, il vous suffit de « liker » nos deux comptes Instagram respectifs et de taguer la personne de votre choix sous la photo du concours.

Avec ses affiches, ses cartes, ses totes bags et ses coussins aux teintes pastels saupoudrés de touches dorées, Charlotte nous convie dans un univers à part. Là où les renards et les chats courent à travers les sapins roses et les étoiles filantes.  C’est à la suite de ses études en design textile et en infographie en 2015, qu’elle a décidé de lancer sa tendre marque de papeterie et créations textiles éco-responsables. Car oui. En plus de son talent et de sa poésie, Charlotte a décidé de réaliser ses produits à l’aide de matières respectueuses de l’environnement.

Voici une série de photos mêlant son petit monde au mien.
Pour en savoir plus et pour découvrir la totalité de ses produits, je vous invite à faire un tour sur son site web par ici. Et surtout bonne chance à tous pour le concours

Notre expérience de commerçantes

Bonjour à tous ! Cela fait un bien long moment que je ne suis pas venue ici et vous m’aviez manqué. Je me suis fait la réflexion la semaine dernière que je ne partageais pas vraiment avec vous mon quotidien de fondatrice de boutique et de commerçante. Car oui, pour ceux qui ne le savent pas nous avons créé ma mère et moi la boutique de décoration pour enfants Le Zèbre à plumes il y a maintenant 2 ans et demi. Suivez-moi aujourd’hui dans les coulisses de cette aventure qui n’est pas forcément rose tous les jours.

Quand on se lance dans une aventure comme celle-ci, on ne peut que penser que tout va fonctionner, que l’on va faire un carton. On peut même aller jusqu’à imaginer que le succès sera tel que l’on ouvrira des magasins partout en France (oui il faut rêver, ça booste). Il faut y croire car quand on démarre, on donne tout. On part de rien puis petit à petit les éléments se dessinent, le concept se définit, la sélection des fournisseurs et des produits s’établit. Un logo et un univers viennent vite se greffer au projet puis surtout un nom. Comme on surnomme un bébé, on va donner un prénom à ce nouveau lieu, ce nom qui sera prononcé par des milliers de personnes. Je me souviendrais toute ma vie du jour où nous avons commencé à installer nos produits par ci par là dans le local qui jusqu’à maintenant nous était complètement inconnu. Oui, c’est notre bébé, ce projet nous l’avons créé de toute pièce. C’était beau, mais jamais nous n’aurions pu imaginer que la boutique deviendrait aussi belle !

Cela fait maintenant 2 ans et demi que la boutique perdure contre vent et marrée, contre la TVA et toutes ces charges. Contre cette période d’élection qui nous a beaucoup touchés, contre le temps hideux, la crise des petits commerces et je peux vous confier que cela n’est pas facile d’être tributaires de tous ces éléments. On passe notre temps à douter. Une semaine on fait un superbe chiffre, on se dit que ça y est, c’est reparti ! La semaine d’après c’est la catastrophe. Être commerçants c’est accepter cela, c’est toujours essayer de rebondir en communiquant, en comprenant les besoins, les déceptions des clients … Et on ne se rend pas compte de tout cela avant d’embarquer dans cette épopée mais surtout de l’investissement personnel et financier que cela implique sans la garantie du succès. On se donne entièrement et on se bat pour le dynamisme de ce lieu, pour le succès des créateurs talentueux que l’on distribue et surtout pour réussir ce que nous avons entrepris tout simplement.

Malgré les difficultés on continue à y croire, on fait de belles rencontres, on entend les paroles positives et motivantes des clients puis on met en place des choses. Il y a quelques mois, nous avons organisé un shooting dans le magnifique appartement d’une de nos clientes. Sa fille Louise a pris la pose aux côtés de nos produits et cela me tenait à coeur de partager cela avec vous. Sur ce projet j’ai eu la chance de porter la casquette de photographe et styliste, et je ne suis pas peu fière du résultat. On organise des ateliers, des concours et des mises en avant créateurs. On se bat pour donner raison aux petites commerces de proximité et pour contrer les grosses franchises qui prennent toute la place.
A tous les entrepreneurs et les commerçants, je vous envoie toute notre force et notre soutien pour les jours à venir. Et toutes les personnes qui souhaitent en savoir plus sur certaines démarches, je suis là pour répondre à toutes vos questions.

Reprendre son envol

Bonjour mes petites guimauves, aujourd’hui et surement pour la dernière fois, je vous emmène faire un tour du petit cocon dans lequel j’ai vécu pendant 8 mois. Comme je vous l’avais dit dans un précédent article, je suis revenue vivre chez ma mère quelques temps. Et elle m’a gentiment permis d’installer ma petite bulle de naïveté.
Après ce long moment passé dans la maison familiale, comme une sorte de séjour réparateur,  je reprends mon envol dans un nouvel appartement en solo. Quelle joie de savoir que je vais retrouver mon indépendance, mes affaires qui étaient enfermées dans un box depuis si longtemps. J’ai hâte de pouvoir mettre la musique à fond, avoir mon intimité, inviter des amis pour leurs faire profiter de mes talents de cuisinière hors pair, regarder des films jusqu’à 3h du matin sans réflexion et courir partout en culotte.

Cela me remplie de joie, me donne une nouvelle perspective et je me sens rebondir après la dure période que j’ai pu traverser après la rupture. Malgré tout, après avoir vécu 8 mois en communauté et 3 ans et demi en couple, je ressens comme une appréhension de me retrouver seule dans mon chez moi. Réapprendre à être seule, tel sera mon nouveau challenge.

En attendant je vous laisse sur des détails de mon univers tout doux et dans un prochain article je vous présenterais surement la décoration de mon nouvel appartement dans lequel j’emménage dans deux semaines ! Il est si beau avec son parquet, ses hauteurs sous plafond, sa cheminée et ses moulures :) Je vous souhaite une belle journée et vous propose une musique qui me donne la pêche : Hear me Now d’Alok et Bruno Martini.