My sweet jungle

5th février 2018

Coucou les amis. J’espère que vous allez tous bien malgré le climat ambiant dont on n’arrive pas à se sortir. Je vous avoue que moi, ça commence à jouer sur mon moral et sur ma motivation. Il y a quelques semaines, je venais vous partager la liste de mes bonnes résolutions 2018. Et bien je suis assez fière de vous dire que pour l’instant je tiens bon. Côté sport, j’entame ma 6ème semaine de Top Body Challenge ce soir. Je ne suis pas du genre à partager des photos de mes fesses avant/après pour motiver les foules, mais je peux déjà répondre à votre question. Oui, cela fonctionne. C’est compliqué, il faut bien faire tous les exercices puis se tenir à une alimentation équilibrée et votre corps vous dira merci :)

Professionnellement, j’essaie tant bien que mal de porter et clamer ma motivation haut et fort, même si je vous avoue que c’est parfois c’est difficle. Quand on envoie 40 mails par jour et que l’on reçoit 3 réponses, il faut garder le cap ! Il y a des jours où je me réveille avec la grande patate, l’envie d’abattre des montagnes et le certitude que d’un seul coup, tout va prendre. Puis le lendemain, je me dis “mon dieu, c’est la fin du monde, je n’ai plus de sous sur mon compte, partons élever des gnous en Afrique” ! Je dois à la fois faire connaître mon entreprise doucement et trouver petit à petit des contrats. Mais surtout trouver un boulot à côté qui me va me rapporter de l’argent et dans lequel je vais continuer à monter en compétences.

Quand j’ai cherchais mes alternances lors de ma licence jusqu’à mon master, cela a toujours été très facile. En une semaine j’ai trouvé dans mes magazines préférés, des postes que j’ai adoré exécuté. Quand on me parlait de problèmes d’emplois, je me sentais invincible et seulement aujourd’hui, je me rends compte qu’effectivement, non ! Ce n’est pas si facile que ça. Et je pense fort à toutes les personnes qui partagent ces moments de recherche d’emploi ou qui décident de monter leur boîte et qui sont dans ces débuts difficiles. Où tout est très incertain. Mais il faut toujours garder en tête cette phrase que tout le monde nous répète sans cesse mais qui est vraie. “Ca va payer”. Tous ces mails envoyés, ces personnes contactées et ces heures passées à chercher donneront quelque chose. J’en suis sure pour vous et pour moi. Alors continuons de garder la tête haute.

Dans toute ce combat avec moi-même et le monde expérience, je trouve refuse dans mon intérieur. Heureusement d’ailleurs, car c’est l’endroit où je passe le plus de temps en ce moment. Mon petit univers, ma petite bulle de naïveté me suit partout et m’aide énormément. Alors je vous emmène vous balader à travers les doudous Main Sauvage, les cactus en porcelaine du Dada Shop, les léopards de Dodo Toucan, et les flamants roses Donna Wilson. Toute cette jungle de douceur m’apaise et me montre quand je l’oublie, que la vie est pleine de surprises.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réflexion au sujet de « My sweet jungle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *