Archives par étiquette : déco

At home #5

7th novembre 2018

Hello mes petites nougatines ! Choses dîtes, choses faites, (pour une fois) me revoilà ici ! Et cette fois encore, je viens vous parler de quelques nouvelles trouvailles qui se sont invitées chez nous. Je ne sais pas si je l’ai déjà évoqué ici mais l’amoureux a acheté une maison il y a quelques mois. Nous sommes en train de la rénover. Un bien avec beaucoup de potentiel (tommettes, parquets, moulures, terrasse, 140m2) mais aussi avec énormément de travaux. Nous sommes donc installés dans cet appartement provisoirement en attendant de pouvoir vivre dans la maison.

Je commence à penser à la déco de là-bas bien sûr et il y a deux semaines, j’ai passé un bon moment sur le site Decoclico. J’y ai vu des merveilles, des meubles sympas comme de petits éléments de décoration. Puis à force de rêvasser, j’ai craqué pour le sublime fauteuil que vous voyez sur les photos. Sous son petit nom « Moka » se cache une assise en rotin magnifique au style bohème et aux courbes sympathiques. En quelques jours, le colis est arrivé sans encombre ni retard. Je suis vraiment ravie et je ne suis pas la seule. Du carton à la ficelle d’emballage, en passant par le produit en lui-même, Lou a adoré. Depuis, elle ne le quitte plus, c’est une véritable histoire d’amour. J’avais des craintes quant au style ethnique qui s’éloigne un peu des éléments colorés et enfantins qui occupent notre intérieur mais le mariage est une très belle réussite également ! 

En terme de confort, je vous avoue qu’il est préférable de l’agrémenter d’un coussin derrière le dos pour y être bien assis. J’y ai placé mon coussin blaireau déniché chez Donna Wilson. En ce moment,  j’ai le temps d’en profiter et de flâner sur la toile à la recherche de petits créateurs ou de nouvelles adresses. J’ai d’ailleurs découvert l’univers si mignon de l’illustratrice Laura Lhuillier dont je vous parlerai d’avantage dans un prochain article. Ce ne sont pas des vacances que je m’autorise mais c’est malheureusement un trou un peu trop long à mon goût dans mes rentrées de contrats.

C’est aussi cela d’être en début de carrière freelance, c’est jongler entre des temps hyper chargés où l’on ne s’y retrouve plus puis supporter financièrement et moralement un long mois de moins bien ou de néant complet. Moi qui suis assez fragile, c’est vraiment très perturbant et je ne peux m’empêcher de me remettre en question. Mais bonne nouvelle, aujourd’hui, j’ai deux rendez-vous de découverte clients pour de nouveaux contrats déco ! Ca va enfin bouger et je vais pouvoir reprendre le rythme soutenu qui me va si bien. Je vous laisse dans la contemplation avec quelques photos de notre salon. Belle soirée et à très vite. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les lampes tissées de Maison Paloma

28th juin 2018

Depuis mon dernier article, mon rythme effréné ne s’est pas calmé bien au contraire. Les projets en cours commencent à prendre forme et c’est vraiment génial. Les travaux de notre chantier à Rouen a commencé et le choix final du mobilier et des objets a été réalisé. J’ai tant hâte de voir le résultat et bien sûr, de vous montrer tout cela. Pour l’espace de co-working de Levallois Perret, j’ai présenté ma reco et la liste shopping est en cours de validation. Tout avance et ça fait du bien, surtout que je suis très contente de mes propositions.

Un nouveau projet est également arrivé pour mon plus grand bonheur. For Me Lab m’a proposée l’organisation du shooting de leur catalogue : stylisme, production, photo et retouche. C’est un challenge super excitant car je n’ai jamais fait ça ! Je vous en parlerais d’avantage très prochainement. D’ailleurs, mon identité visuelle est en train de se confirmer, si vous souhaitez en découvrir d’avantage,  j’ai mis en ligne mon site internet par ici. N’hésitez pas à me donner votre avis.

Puis ces derniers jours ont été sublimés par la réception de ma lampe Maison Paloma, encore plus belle en vrai qu’en photo. Elle trône aujourd’hui fièrement sur ma cheminée et apporte à notre intérieur une jolie touche de délicatesse et de douceur. Derrière cet objet tissé à la main se cache Laura, graphiste indépendante et maman d’un petit garçon et d’une petite fille qui pointera le bout de son nez en septembre. Au côté de son mari, elle prend le temps de créer ces luminaires uniques dans un petit studio niché à Lille. Ils racontent que l’aventure a commencé au hasard lors d’un couché de soleil dans le désert. Moi, je vous assure qu’elle n’est pas prête de s’arrêter !

Si vous ne connaissez pas encore Maison Paloma, je vous invite à découvrir leurs produits sur une note de velouté pastel par ici. Et pour s’imprégner encore plus de cet univers, rendez-vous sur le compte Instagram @maisonpaloma. Je vous laisse sur quelques photos de chez moi prises pour quelques unes grâce à l’objectif grand angle de la marque Pixter ! Cet objectif se clipse très facilement sur le téléphone sur l’œil arrière comme celui de l’avant. Il permet de prendre des photos avec un plus grand angle de vue ce qui est très pratique lorsque l’on prend des photos d’intérieur sans recul !  Encore une belle invention à ne pas rater ! Bonne semaine à tous et à très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un élan de bois et d’entrepreneuriat

12th juin 2018

Hello tout le monde, ça fait si longtemps que je ne suis pas venue vous donner des nouvelles ici. Il s’est passé tellement de choses depuis mon dernier article et je n’ai pas eu une minute à moi.

Je viens alors vous partager toutes ces nouveautés et vous en dire plus sur mon activité en freelance. Comme je vous en avais parlé, je me suis mise à mon compte avant de participer à l’émission 3 tendances pour 1 déco présentée par Mareva Galanter sur Elle Girl Tv (je parlerais de cette expérience dans un futur article).

Les débuts n’ont pas été faciles et à la suite de plusieurs mois de doutes et d’attente, la situation a pris une toute nouvelle tournure. L’histoire a réellement commencé en Janvier quand le magazine Home m’a contactée pour réaliser 6 pages de tendance dans les trois prochains numéros. C’est une mission superbe que je continue à réaliser d’ailleurs. J’ai ensuite collaboré pour la première fois avec Tsanta, une architecte exerçant sur Rouen aimant particulièrement le travail des artisans et créateurs et avec qui j’adore passer du temps. Après avoir travaillé sur sa communication qui est en cours de diffusion, nous nous sommes investies toutes les deux dans un projet d’appartement dont j’ai hâte de vous parler d’avantage. Tsanta dans l’architecture et moi dans la décoration, ce lieu promet d’être magnifique !

En Mars, j’ai ensuite été contactée par le site e-commerce FOR ME LAB. L’idée était de m’occuper de leur relation presse, contrat qui a commencé en Avril pour mon plus grand bonheur. Le dossier de presse est en cours de finalisation et sera bientôt diffusé. Pour achever le récit de mon quotidien, je collabore avec Célestin, architecte basé en banlieue parisienne. Nous sommes en pleine conception d’un espace de co-working ensemble. Autant vous dire que je n’arrête pas et je suis très heureuse de tout ce qu’il se passe dans ma vie. J’ai l’impression d’avoir enfin trouvé ma place professionnelle et de faire exactement ce que j’aime !

Je garde tout de même le temps de flâner sur les réseaux sociaux et sur la toile à la recherche de petits trésors. J’ai par exemple trouvé cet élan rose par hasard sur un compte Etsy nommé “La Cabane de bois“. Derrière ce nom poétique et ces accessoires 100% bois pour les enfants se cachent deux sœurs : Pauline et Dorothée. On ne peut plus inséparables, elles aménagent sur le même terrain en Ardèche ! Tel un conte de fée, elles partagent leurs inspirations et envies journalières entourées de leurs enfants et de leurs nombreux animaux.

C’est en réalisant une cabane en bois pour ses enfants que Pauline découvre ce qui va devenir sa nouvelle passion. Elle commence en solo puis l’idée de s’associer ensemble est arrivée assez rapidement. Pour concevoir ces pièces empreintes de douceur et de naïveté, ce duo féminin construise un atelier tout en bois niché entre leurs deux maisons. Et ceci n’est pas issu d’une histoire pour enfant mais bien de la réalité.

Au sein de cette petite entreprise, Pauline s’occupe du façonnage du bois : de la découpe jusqu’au ponçage et Dorothée se charge des dessins, de la peinture, des lignes et des finitions. Chacune de leurs créations est réalisée en France, à la main à l’aide de peintures écologiques. L’occasion pour nous de prendre un bol d’inspiration et de fraîcheur non coupable. Puis de se perdre parmi les porte-manteaux en glaces, les patères en montagnes et les miroirs en baleine.

Pour en savoir plus, je vous donne rendez-vous sur leur compte Insta ou sur leur boutique Etsy. Et attendant, je vous invite à découvrir mon petit élan tout rose qui a trouvé sa place dans mon intérieur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la rencontre de Chat-Malo

3rd mars 2018

Hello mes petits flocons, me revoilà pour vous présenter une nouvelle marque que je viens de découvrir aussi attirante que ludique. Il s’agit de Chat-Malo. Derrière ce jeu de mot à la pointe de la mignonnerie se cache deux amis, Julie et Gaspard souhaitant revisiter les basiques de l’enfance. Sous le ton de l’audace, de la malice et de la tendresse, ils animent le vestiaire des plus petits comme des plus grands.

A commencer par le sweat, sur lequel ils arborent fièrement l’appartenance à une tribu familiale ou locale, disponibles aussi pour les parents qui souhaitent être assortis à leur progéniture.

Outre des penderies, Chat-Malo s’investit dans nos workplaces et propose une collection de carnets et de trousses hautement sophistiquée. Grande addicte des cahiers en tous genres, j’ai craqué sur l’un d’ente eux affichant un look citronné à croquer. Et sur une petite trousse rouge vif en nubuck que je ne quitte plus. Je vous propose de découvrir mes petits achats à travers une série de photos !  Je vous laisse pour partir une semaine à Madère en amoureux. Malheureusement, ils annoncent de la pluie pour toute la semaine mais cela ne m’empêchera pas de prendre de jolies photos et de vous les partager. A très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

My sweet jungle

5th février 2018

Coucou les amis. J’espère que vous allez tous bien malgré le climat ambiant dont on n’arrive pas à se sortir. Je vous avoue que moi, ça commence à jouer sur mon moral et sur ma motivation. Il y a quelques semaines, je venais vous partager la liste de mes bonnes résolutions 2018. Et bien je suis assez fière de vous dire que pour l’instant je tiens bon. Côté sport, j’entame ma 6ème semaine de Top Body Challenge ce soir. Je ne suis pas du genre à partager des photos de mes fesses avant/après pour motiver les foules, mais je peux déjà répondre à votre question. Oui, cela fonctionne. C’est compliqué, il faut bien faire tous les exercices puis se tenir à une alimentation équilibrée et votre corps vous dira merci :)

Professionnellement, j’essaie tant bien que mal de porter et clamer ma motivation haut et fort, même si je vous avoue que c’est parfois c’est difficle. Quand on envoie 40 mails par jour et que l’on reçoit 3 réponses, il faut garder le cap ! Il y a des jours où je me réveille avec la grande patate, l’envie d’abattre des montagnes et le certitude que d’un seul coup, tout va prendre. Puis le lendemain, je me dis “mon dieu, c’est la fin du monde, je n’ai plus de sous sur mon compte, partons élever des gnous en Afrique” ! Je dois à la fois faire connaître mon entreprise doucement et trouver petit à petit des contrats. Mais surtout trouver un boulot à côté qui me va me rapporter de l’argent et dans lequel je vais continuer à monter en compétences.

Quand j’ai cherchais mes alternances lors de ma licence jusqu’à mon master, cela a toujours été très facile. En une semaine j’ai trouvé dans mes magazines préférés, des postes que j’ai adoré exécuté. Quand on me parlait de problèmes d’emplois, je me sentais invincible et seulement aujourd’hui, je me rends compte qu’effectivement, non ! Ce n’est pas si facile que ça. Et je pense fort à toutes les personnes qui partagent ces moments de recherche d’emploi ou qui décident de monter leur boîte et qui sont dans ces débuts difficiles. Où tout est très incertain. Mais il faut toujours garder en tête cette phrase que tout le monde nous répète sans cesse mais qui est vraie. “Ca va payer”. Tous ces mails envoyés, ces personnes contactées et ces heures passées à chercher donneront quelque chose. J’en suis sure pour vous et pour moi. Alors continuons de garder la tête haute.

Dans toute ce combat avec moi-même et le monde expérience, je trouve refuse dans mon intérieur. Heureusement d’ailleurs, car c’est l’endroit où je passe le plus de temps en ce moment. Mon petit univers, ma petite bulle de naïveté me suit partout et m’aide énormément. Alors je vous emmène vous balader à travers les doudous Main Sauvage, les cactus en porcelaine du Dada Shop, les léopards de Dodo Toucan, et les flamants roses Donna Wilson. Toute cette jungle de douceur m’apaise et me montre quand je l’oublie, que la vie est pleine de surprises.

Rendez-vous sur Hellocoton !

At Home #3

10th juillet 2017

Hello mes petites guimauves, j’espère que vous allez tous bien, que vous profitez de votre début de vacances d’été ou de vos week-end ensoleillés. Il me tarde de partir en vacances surtout quand je vois les snaps de piscine et les albums de Corse de mes amis Facebook.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de vous annoncer la nouvelle mais notre jolie boutique Le Zèbre à Plumes fermera ses portes définitivement le 28 Juillet. Et oui, malgré votre engouement, vos compliments, votre amour et surtout tous nos efforts, elle ne couvrait pas assez les charges que nous avions à payer. C’est donc avec le coeur lourd que nous avons pris cette décision pleine de sagesse et surtout d’espoir. De nouvelles aventures nous attendent ailleurs j’en suis sure. D’ailleurs, j’ai passé un entretien il y a quelques jours pour une agence de presse dans laquelle j’aimerais beaucoup travailler. Croisez les doigts pour moi !

En attendant je vous présente, une nouvelle recrue chez moi : la lampe “Milk” Andtradition acquise sur le site Cote-lumiere.com. Si vous cherchez un luminaire qui change de l’odirnaire, ce site nous propose une jolie sélection : de la suspension à la lampe à poser en passant par l’applique murale. Cela faisait des années que je louchais sur sa douce forme iconique et il m’a suffit d’une petit promo pour me faire craquer. La voici dans mon chez moi, entourée du brumisateur vintage que j’ai chiné hier dans un vide grenier à 50 centimes pour le plus grand des effets. Et de mon diffuseur d’ambiance senteur “Cueillette” qui sent super bon déniché dans le magasin Cabane, 3 rue Thouret à Rouen.

Sur cet instant lumineux, je vous laisse profiter de vos vacances et vous dit à très très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !