Guide : Alimentation durant la grossesse

Guide : Alimentation durant la grossesse

L’ alimentation durant la grossesse est essentielle pour le bien-être psychologique et physique de la future maman. Les besoins alimentaires augmentent en fonction du développement du foetus, les aliments à privilégier étant ceux qui apportent des nutriments indispensables au développement du cerveau et des os. Un suivi alimentaire équilibré permet aux futures mamans d’être moins fatiguée, plus dynamique, avec une meilleure qualité de vie.

L’ alimentation durant la grossesse est un sujet qui suscite beaucoup d’ interrogations. Comment dois-je manger ? Quelles aliments permettent à mon bébé de bien grandir et être en forme ? Est-ce que je peux manger ce que je veux ? Dans cet article, nous allons répondre à ces questions et plus encore !

Quelle est la meilleure alimentation pour une femme enceinte ?

Les besoins énergétique du corps augmentent de 300 kcal par jour au début de la grossesse jusqu’à 500 kcal par jour à la fin de la grossesse.

quoi manger enceinteIl y a beaucoup d’aliments que vous ne pouvez pas manger alors il est important d’utiliser un guide alimentaire ou vous faire aider par un médecin. Manger des aliments qui sont riches en calcium, comme le yogourt ou les aliments à base de lait, peut aider votre corps et vos os pendant la grossesse. Le calcium aide à créer plus d’os solides pour que bébé grandisse et soit encore plus fort.

La première chose à savoir lorsque la grossesse apparaît et qu’il va falloir se préparer à un changement dans votre alimentation. Oui, vous devez manger mieux, l’alimentation pendant la grossesse est un sujet très important pour la santé et le bien-être du fœtus.

Pour commencer, nous allons voir ce que vous devez manger et boire quand vous êtes enceinte. Bien sûr, durant le premier trimestre vous devrez avoir une alimentation saine et des aliments qui sont riches en nutriments. Manger beaucoup de fruits, légumes, crudités est très important pour les femmes enceintes dans le premier trimestre.

Ensuite suivra l’alimentation pendant la grossesse secondaire, lorsque vous êtes au deuxième trimestre de grossesse, votre alimentation devrait inclure beaucoup plus de protéines et lipides ainsi que des aliments riches en calcium, fer et magnésium. Ensuite , l’alimentation pendant le troisième trimestre de grossesse devra être constituée d’aliments riches en amidon, des aliments gras et aliments riches en calcium.

Pensez également à manger des aliments riches en potassium, magnésium et vitamines B pour prévenir le retard de croissance intra utérine ainsi que des symptômes du «syndrome prémenstruel» chez la femme qui allaite.

Aussi, il est très important de boire au moins un litre d’eau par jour pendant la période ou vous êtes enceinte. Cela joue un rôle-clé pour le bon fonctionnement des organes du corps, alors que l’eau est le transporteur de tous les aliments.

alimentation enceinte

Les aliments à éviter pendant la grossesse

Pendant votre grossesse, il y a également des aliments qui doivent être évités.Tout aliment cru qui n’est pas entièrement cuit ou transformé peut contenir des bactéries, des virus, des parasites ou d’autres agents pathogènes. Tous ces éléments sont capables de provoquer des maladies chez la mère et/ou le bébé. Le risque de contracter un agent pathogène à partir de nombreux aliments est faible, mais il est important d’être consciente du risque et de suivre des règles simples de manipulation des aliments. Par exemple, les fromages à pâte molle, comme le camembert et le brie (ou le fromage bleu), doivent être évités pendant la grossesse.Ceux-ci peuvent contenir la bactérie Listeria, qui peut provoquer une fausse couche et une mortinaissance, ou une maladie chez un nouveau-né.

Les aliments qui peuvent être nocifs durant la grossesse sont :

  • les aliments et boissons chauds qui peuvent être particulièrement dangereux pour le fœtus
  • les aliments transformés est un aliment potentiellement nocif étant donné qu’ils sont généralement bourrés de conservateurs alors que le corps de la femme enceinte est plus sensible
  • les aliments crus comme les oeufs, la viande, le poisson, le jambon et les fromages au lait cru ou à pâtes molles
  • les aliments malsains et une consommation excessive d’alcool, boisson énergisante, tabac, etc
  • les aliments et boissons alcalines, ils peuvent avoir des répercussions sur le PH de l’organisme
  • les aliments riches en pesticides, colorants et additifs artificiels qui peuvent être affectés pendant la transformation alimentaire.
  • les aliments qui peuvent être toxiques comme les oignons, ail et échalotes
  • une alimentation trop riche en graisses animales. La consommation excessive de protéines animales est un facteur de risque d’avoir une naissance prématurée alors que la consommation de poissons et viandes doit être limitée parce qu’ils sont trop gras.
  • les aliments transformés ou cuisiné à base d’arachide
  • les aliment qui peut affecter le développement du fœtus et de l’enfant comme les aliments susceptibles d’être contaminés par la salmonelle
  • une alimentation trop riche en sel est un risque pour le bébé car il peut entraîner une déshydratation, de plus la nourriture salée augmente le risque de contracter des maladies rénales
  • veiller à ne pas manger des aliments lié à des risques d’allergies pour votre bien-être et celui de votre bébé.

Vidéo : Les aliments à privilégier pendant la grossesse