Quand et comment commencer la diversification alimentaire ?

Quand et comment commencer la diversification alimentaire ?

Arrivé au monde, la première nourriture de bébé c’est le lait. Le lait maternel est riche en nutriments dont le petit aura besoin pour sa bonne croissance. Cependant, à partir d’un certain âge, il va falloir introduire d’autres aliments, outre le lait, dont l’apport ne sera plus suffisant pour bébé qui grandit.

C’est là qu’il faut faire très attention ! Car certains parents ont tendance à commencer la diversification alimentaire beaucoup trop tôt, alors que d’autres se contentent toujours du bon lait frais après plusieurs mois. Pour mettre tout le monde sur le même pied d’égalité, découvrons en détails quand et comment commencer la diversification alimentaire ?

C’est quoi la diversification alimentaire ?

On entend par « diversification alimentaire », le fait d’introduire de nouveaux aliments dans le régime alimentaire de bébé, qui jusqu’à présent, n’a goutté qu’au lait. Il s’agit de donner à bébé des aliments de consistance plus solides comme les purées, les céréales, etc.

Dans la diversification alimentaire, bébé commencera à découvrir les nouveaux goûts, et prendra plaisirs à manger du fruit, des légumes, des féculents, … C’est une étape essentielle pour le bon développement de bébé.

Quand commencer la diversification alimentaire ?

A partir de quel âge faut-il commencer la diversification alimentaire ?

Quand commencer la diversification alimentaire de bébé ? Au fil du temps, l’âge de la diversification alimentaire a beaucoup changé. Actuellement, les jeunes parents peuvent généralement commencer à donner à leur bébé autre chose que le lait à partir de ses 4 mois de vie. Mais en fonction des besoins de votre bébé, vous pouvez toujours attendre jusqu’à 6 mois pour débuter une diversification alimentaire.

Attention cependant, une diversification alimentaire à l’âge de 4 mois révolu n’est jamais conseillée. Cela provoque chez la plupart des bébés, une allergie. Sinon, au-delà du sixième mois, commencer une diversification alimentaire serait bien trop tard. Il est donc important de bien respecter cette tranche d’âge.

Le lait : l’alimentation de base pour bébé

Malgré que bébé commence à prendre d’autres choses que le lait, il est tout de même important de savoir que le lait reste l’alimentation de base de bébé, et ce, jusqu’à ses 12 mois. Il ne faut donc pas minimiser l’importance du lait, ni en réduire la quantité. Chaque jour, le lait devra figurer dans le menu du petit enfant afin d’en garantir sa bonne croissance.

Au premier âge, bébé devra boire en moyenne 500 ml de lait par jour. Et à partir du deuxième âge, il devra boire du lait au moins une fois par jour, sauf bien évidemment si vous continuer à l’allaiter.

Les légumes : des aliments à introduire dès le 4ème mois de bébé

Il n’y a rien de tel que des légumes bien frais pour la bonne santé de tous. Et bébé n’y fait pas exception ! Haut de ses 4 mois, vous pouvez déjà commencer à lui faire manger des petits légumes en quantité modérée comme le haricot vert, l’épinard, les courgettes, les carottes, … bref, des légumes pas trop lourds pour l’estomac de bébé. Evitez les aliments difficiles à digérer comme les poireaux.

Pour la cuisson, optez pour un mixage de légumes cuits à l’eau ou à la vapeur. Sans sel préférablement.

Les fruits : pour une alimentation équilibrée de bébé

Commencez également à donner à bébé des fruits bien murs comme de la banane ou de la poire. A partir de 4 mois, il pourra commencer à en consommer. Introduisez un fruit par jour, en changeant d’aliments sur un intervalle de 2 ou 3 jours, le temps de laisser à bébé de s’habituer aux nouveaux goûts et aux nouveaux nutriments.

La viande et le poisson : des ingrédients à introduire quand bébé sera plus grand

bonne diversification alimentairePour une bonne diversification alimentaire, donnez à bébé des aliments bâtisseurs comme de la viande et du poisson. Cependant, il faudra attendre qu’il soit un peu plus grand pour introduire ces types d’aliments. Généralement, ce sont des aliments à introduire entre 6 à 8 mois. Ils visent à prévenir le manque de fer chez le bébé.

Comme viande, optez d’abord pour du jambon cuit, c’est un élément non gras et qui ne risquera pas de produire de l’allergie chez bébé. Idem pour les poissons, préférez-les frais.

A partir de 8 ou 10 mois, bébé pourra aussi commencer à manger des œufs durs mais en petite quantité à incorporer dans sa nourriture.

Attention, comme pour les fruits, il faudra toujours laisser du temps à bébé entre les différents nouveaux aliments pour qu’il puisse s’habituer aux nouveaux goûts. Cela vous permettra aussi de détecter si bébé tolère ou pas certains ingrédients.

Vidéo : Comment commencer la diversification alimentaire ?