La douceur Hartô

Je vous présente aujourd’hui le design français Hartô. Amandine, Alexandre, Pauline et Pierre-François se cachent derrière cette sublime maison d’édition depuis 2011. J’adore cet univers doux, enfantin, ludique et minimaliste. Chaque meuble a un nom d’enfant sage : Honoré, Céleste, Hyppolite. Le bois est marié à des couleurs très flashy ou pastelles. Je les ai découvert pour la première fois lors du salon Maison & Objets et j’ai craqué pour les coussins Grand Octave, le tapis Noé, la boîte à bijoux Edmée et la table Céleste.Leur collection est unique et ne ressemble à rien d’autre. Vous aussi, découvrez Hartô et laissez vous emporter dans la joie de leur produits.

HartôHartôHartôhartôhartôhartô

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 filles et une boutique: Mint

Ce week end, j’ai découvert la fabuleuse ville de Rennes en allant rendre visite à mon amie Astrid. Je suis littéralement tombée sous le charme ! Il est agréable de s’y promener ou de boire des verres sur la place Sainte Anne, les nombreuses rues piétonnes permettent d’arpenter paisiblement les jolis magasins et les bons restaurants. J’ai fait la rencontre de Mint 12 rue Champ Jacquet où la blogueuse Céline m’a accueillie avec un grand sourire. Ce lieu mêle le vintage, la féminité et la déco avec brio. On se demande comment il est possible de ressortir sans rien acheter. Je n’ai d’ailleurs pas résolu l’énigme car j’ai craqué pour un petit chat de la marque Brandjo vraiment mignon.

La boutique est née d’une association de quatre filles talentueuses : Stereo Fields Forever, La Bohème, Guapa Factory et Armêl s’en mêle. Vous y trouverez de jolis bijoux aux touches vintages ornés de triangles, de cuir et de petits noeuds toujours avec un style épuré. Vous y verrez aussi une chouette sélection de vêtements et déco de créateurs mais aussi d’objets chinés avec passion par Stereo Fields Forever. Tout cela fait de cette boutique, un endroit unique qu’il faut absolument découvrir. Mint Rennes Mint Rennes Mint Rennes Mint Rennes Mint RennesMint Rennes

Rendez-vous sur Hellocoton !

Coups de coeur ETSY

En me promenant sur Etsy, j’apprécie découvrir des créateurs méconnus mais très talentueux. Je me suis longtemps posé la question : que puis-je faire ? Puis j’ai eu une idée de créer des partenariats. Pour votre plus grand plaisir, vous aurez bientôt l’occasion de gagner certaines de mes trouvailles Etsy. Certaines personnes ont même accepté de créer des produits spécialement pour le blog :) J’ai hâte que tout cela se mette en place. J’aime l’idée d’aider à faire connaître ces talentueuses personnes alors vous aussi aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux les concours à venir.

Je vous présente la seule limace du monde qui donne envie de l’inviter dans notre lit. Il s’agit d’une des jolies créations de Sara Carr qui est basée en Angleterre et qui confectionne pleins d’accessoires dans l’univers de l’enfant. Des pieuvres, des renards et plein d’autres amis vous y attendent. Sa boutique Etsy, c’est par ici.

Sara CarrVoici les cartes postales calendrier de la boutique Stationery. Ce qui est sympa, c’est de pouvoir les accrocher un peu où l’on veut séparément ou de les suspendre au plafond. Vous y trouverez également plein d’accessoires de bureau, des petits tampons sympas, des enveloppes … recouverts de motifs tout doux.

Stationery Boutique

A merry MishapJe suis tombée amoureuse de ce collier fait par A Merry Mishap ainsi que de ces dessous de verres en nuages en par Pygmy Cloud.

Pygmy Cloud Enfin voici la boutique Blackbird and the Owl qui propose des pochettes pour carte bleue, iphone, des portes monnaie, portes feuilles … tout cela en cuir dans des touches très colorées. Allez, c’est partie pour un remplissage de panier compulsif sur Etsy :)

Black Bird and the owl

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bangkok et ses temples dorés

Bangkok

Nous avions réservé un hôtel incroyable dans le centre de Bangkok, le Chillax Resort avec son jacuzzi dans la chambre et la piscine à débordement sur le toit pour presque rien. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons été accueillis comme des rois, c’était magique.

Nous avions prévu de visiter les fameux temples de la ville. Le Wat Pho et le Wat Traimit avec son immense bouddha d’or sont très impressionnants mais le Wat Phra Kaew l’est encore plus avec ses fresques, son architecture dorée, ses statues colorées. Il nous a transportés dap dans un endroit à part, un univers particulier qui est bien différent du reste de la ville.

Bangkok

Bangkok

Bangkok a de multiples facettes, une simple balade devient une aventure entre les grands immeubles d’affaires, la pauvreté de la rue et la magie des lieux religieux et culturels. Le marché aux amulettes est unique, nous avons pris plaisir à observer tous les petits Bouddhas, les porte clés, les petits marchés de fruits et légumes. Les conducteurs de Tuk Tuk, taxis et les commerçants en tout genre proposent souvent des informations touristiques, des guides il faut faire attention, il s’agit souvent d’arnaques.Continuer son chemin sans leur accorder d’importance est la meilleure solution.

Bangkok BangkokBangkok

BangkokAprès avoir profité de la piscine en rentrant à l’hôtel, je suis malheureusement tombée malade et nous sommes restés bloqués durant notre dernière journée. Nous souhaitions visiter Ayutthaya mais ce sera pour une autre fois. C’est d’ailleurs très étrange de tomber malade dans un pays étranger où l’on ne sait pas ce que l’on a et où les soins laissent à désirer. Mais, mon petit médecin français m’avait concocté une trousse de secours avec tous les médicaments de compét’ alors grâce à cela, après une bonne journée de repos nous avons pu prendre notre avion direction l’Australie. Là bas, un homme inconnu jusqu’alors nous attendait. On allait travailler chez lui en échange de l’hébergement. Ce système de Helpx se fait beaucoup en Australie et c’est vraiment super. Suite au prochain article. BangkokBangkokBangkokBangkokBangkok

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une évasion dans le salon

Dis vague intérieur

Dis vague intérieurCet après-midi, j’avais besoin de me changer la tête alors j’ai pris mon appareil photo et j’ai laissé mon inspiration venir. J’ai réuni quelques objets de mon nouvel appartement et c’était parti. Je vous présente notre nouvel achat d’emménagement: un joli meuble de télé handmade signé Ikea. Nous avons choisi plusieurs portes différentes et le résultat est plutôt sympathique. Je trouve ce système intéressant, on peut vraiment créer un meuble à notre façon et le prix final n’est pas excessif. Je ne sais pas si ça marche sur tous les individus mais voici un conseil. Si vous aussi ça ne va pas trop que vous avez besoin de ne plus penser, faites des photos de tout et n’importe quoi, créer des décors, des univers. Cela permet de s’évader sans bouger de la maison et ça fait du bien :)

Dis vague dinosaureDis vague Dis vague Milk Real livingDis vagueDis vague

Dis vague plantesDis vague chaise jaune

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

La suite de l’histoire: arrivée sur l’île de Koh Chang

Koh Chang Pitaya

Koh ChangComme prévu après une nuit d’avion pleine de turbulences, nous sommes arrivés à l’aéroport de Bangkok. J’ai vite compris ce que c’était « être dépaysé ». Les premiers pas en Thaïlande ont été difficiles pour moi, dès le départ j’ai eu un problème avec la nourriture et cela sans même y gouter. Le fait de sentir l’odeur des restaurants de l’aéroport me donnait la nausée. Petite nature, je ne m’attendais pas à cela étant en France une fan inconditionnée de nourriture thaï !

Nous avions décidé de prendre un bus en direction d’une île à 5h de Bangkok : Koh Chang. Nous sommes tombés par hasard sur un stand proposant des aller-retours pour quelques Baths. Sans trop se poser de questions on a pris cette solution. Ce périple a été pour nous une réelle aventure ! Nous nous sommes retrouvés dans une sorte de van avec des russes et des thaï mais surtout avec un chauffeur complètement dingue. On en rigole aujourd’hui mais sur le coup, on n’était pas très fiers et on espérait arriver dans notre hôtel inconnu sains et saufs. Les routes étaient abîmées et le véhicule était surement dépourvus d’amortisseur en considérant les secousses continues :) Les valises nous arrivaient sur la tête, le conducteur roulait à une vitesse infernale et dépassait les voitures à droite, à gauche, on frôlait les motos de peu et nous avons vu un accident de camion de fruits. Il était retourné en plein milieu de la route ! On se serait cru dans Mario Kart !  Nous n’étions pas rassurés lorsque nous avons du attendre dans une station service au fin fond de la cambrousse pendant une heure en sachant que nos affaires étaient restées dans le van et qu’on ne savait même pas où il était parti. Dans cette endroit, des poissons et poules entières étaient cuisinées au barbecues laissant une odeur assez insupportable pour moi, envahir la place. C’est ici que nous avons découvert les oeufs à la coquille rose, et à l’intérieur kaki ;) Original !

Koh Chang Nos échanges avec les russes nous ont rassurés, ils étaient habitués à ce voyage et nous avons retrouvé le van une heure après avec toutes nos affaires. YOUPI. Pour atteindre l’île, nous avons pris un ferry à la découverte d’un décor sublime. Une végétation à couper le souffle et des petites maisons sur pilotis. Pour l’anecdote, lorsque nous avons repris la route en direction des hôtels avec le véhicule, un homme était encore dans le ferry. Sans mon alerte, le conducteur allait oublier ce pauvre homme en emportant avec lui toutes ses valises. Mon dieu, j’ai sauvé quelqu’un d’une grosse galère ! Plus les hôtels défilaient, plus nous croisions les doigts pour que le nôtre ne soit pas insalubre. Il y avait un peu de tout, nous avons eu des frayeurs mais finalement, il était génial ! Je vous le conseille, il s’appelle Seabreeze Hotel sur Kaibae Beach. A deux pas de la plage, et au coeur de tous « commerces », on ne pouvait pas espérer mieux.

Le lendemain, nous avions prévu une journée marche et plage. C’était magique ! La plage de Kaibae n’est absolument pas touristique, elle est très naturelle. On y marche paisiblement et on y croise parfois un éléphant à travers les nombreuses balançoires naturelles. On oublie tout surtout quand on rentre dans l’eau à plus de 25 degrés. On se dit mon dieu, je me baigne à côté des éléphants en sirotant des jus d’ananas de la plage alors que je devrais être en cours ou au boulot en Normandie ! La liberté c’est de pouvoir tout abandonner et de partir comme ça pour voir ce qu’il se passe ailleurs.

Koh Chang Koh ChangPour la journée suivante, nous avions réservé sur place une excursion pour faire de la plongée sur plusieurs îles voisines. Toujours un prix dérisoire comme tout là bas. Cependant, un gros orage avait éclaté cette nuit là, nous pensions que la journée allait être annulée mais non, rien ne les perturbe ces thaïlandais. Après la traversée de l’île en taxi ouvert, la découverte d’une ville sur pilotis remplies de cochons sauvages et de chiens errants, proposant des poulpes aux barbuc, nous voilà à bord d’un immense bateau. Nous avons navigué 1h30 avant qu’une tempête éclate en pleine mer. Nous n’étions pas rassurés, l’eau passait par dessus bord et le vent faisait bouger dangereusement le bateau. Rien n’arrêtait les thaïlandais qui n’avaient qu’une hâte c’est de snorkeler. Après quelques minutes, tout s’est calmé pour faire place à des paysages fabuleux. Des îles désertes, des plages sauvages, une eau turquoise transparente, une légère brume surplombant la végétation. Nous avons passé la journée la tête dans l’eau et c’était incroyable ! Des poissons très variés de toutes les couleurs nous ont tenu compagnie pour notre plus grand bonheur.

Koh Chang PitayaKoh Chang La veille de notre départ, nous sommes partis en pleine jungle pour faire une promenade à dos d’éléphants. Un souvenir inoubliable bien sûr mais regrettable quand nous avons compris les conditions de vie de ces animaux. Je pensais pourtant qu’ils étaient sacrés mais rien du tout. Durant cette expérience, on s’est vite rendus compte que l’animal est sans vie, il se contente de marcher et d’obéir aux ordres sous la pression du bullhook, sorte de pic à glace que le mahout tient lors de chacune de ses balades. En cherchant un peu sur internet l’article par ici nous a vraiment choqués, il résume bien la maltraitance des éléphants. Allez y faire un tour. Ne vous faites pas avoir vous aussi par le charme de la promenade.

Koh Chang Koh Chang Koh Chang Nous avons vécu quatre jours de pur bonheur dans un monde à part malgré nos peurs. La population est vraiment sympathique, tout le monde s’entraide et a le sourire. Ils vivent très simplement et parfois dans des conditions de vie difficiles mais gardent leur joie de vivre. Il était temps maintenant de rappeler le van fou direction Bangkok où nous attendait un hôtel de luxe avec jacuzzi dans la chambre et piscine à débordement sur le toit pour trois fois rien. L’aventure continue, suite au prochain article.Koh Chang Koh Chang

Rendez-vous sur Hellocoton !