Est-ce que la tomate est bonne pour l’acide urique ?

Est-ce que la tomate est bonne pour l’acide urique ?

Les tomates sont toutes rondes, les tomates mures sont tous rouges, … autant d’idées fausses qu’on se fait autour de ce fruit, qui est-elle plutôt un légume d’ailleurs ? Quoi qu’il en soit la tomate demeure un incontournable dans les différentes recettes de cuisine. Elle peut se manger cuite ou crue par toute la famille !

Mais une autre idée que la plupart des personnes se font aussi avec la tomate, c’est qu’elle peut être source de goutte. Et oui, cette maladie principalement provoquée par une forte dose d’acide urique dans le sang, peut provoquer différentes douleurs au niveau des articulations. Pour l’éviter, certains auront alors tendance à arrêter la consommation de tomate. Est-ce vraiment une bonne idée ? Est-ce que la tomate est bonne pour l’acide urique ?

Les bienfaits de la tomate

La tomate est un aliment aux multiples bienfaits. Sa forte teneur en vitamine C aide l’organisme à mieux assimiler le fer et le calcium. Elle aide à éliminer les mauvaises graisses et contribue largement à votre objectif de perte de poids.

La tomate peut être consommée dans le cadre de n’importe quel régime. Donc, même si vous souffrez de gouttes, vous pouvez librement en manger pour profiter de ses différentes vertus.

Ce fruit contient aussi une forte dose de vitamine A, ce qui contribue largement à améliorer votre sens de la vue. C’est un bon régime pour les personnes qui souffrent de problèmes cardiovasculaires, car elle améliore la circulation sanguine. Elle réduit ainsi les risques d’infarctus du myocarde.

Mais ce n’est pas tout, la tomate réduit le taux de mauvais cholestérol dans le sang et élimine efficacement les toxines.

relation entre la tomate et l’acide urique

La relation entre la tomate et l’acide urique

Le taux d’acide urique dans le sang est infime pour une personne normale. Mais plusieurs facteurs peuvent l’augmenter, c’est un phénomène qu’on appelle aussi « hyperuricémie ». Cela peut s’agir de : l’hypertension, l’hérédité, l’insuffisance rénale, le diabète, l’obésité, le stress, l’alimentation riche en purine, la consommation sans modération de boissons alcoolisées, etc.

Et en parlant justement d’alimentation riche en purine, il s’avère que la tomate présente une très forte contenance en cet élément. C’est pourquoi on a tendance à croire qu’elle est source de gouttes.

Cependant, jusqu’à présent, il n’y a pas d’étude scientifique tangible qui a démontré concrètement que cet aliment peut être vraiment source d’hyperuricémie. Une forte consommation de tomates, même cuites, n’impactera pas alors forcément sur le taux de production d’acide urique dans le sang.

>> Connaissez-vous les bienfaits de l’eau de riz pour vos cheveux ?

Est-ce possible de continuer à manger de la tomate quand on a de l’acide urique ?

Il est très souvent déconseillé pour les personnes souffrantes de taux d’acide urique dans le sang de consommer de la tomate. Mais le fait est qu’il n’existe jusqu’à maintenant pas de preuve irréfutable affirmant que ce fruit rouge n’est pas bon pour l’acide urique.

Pour information, les tomates n’apportent que 10 mg de purines pour 100 g. Ce qui demeure plutôt faible par rapport à d’autres aliments. Donc, en se basant sur ces chiffres, il n’y a vraiment pas de raisons pour éviter ce légume si vous avez des problèmes de gouttes.

Bien évidemment, si votre médecin vous l’interdit pendant une certaine durée, suivez son conseil !

pourquoi manger tomate

Ces aliments à éviter en cas d’acide urique

Au lieu de trop vous focaliser sur la tomate, savez-vous qu’il existe toute une série d’aliments qu’il faudra par contre éviter en cas d’acide urique ? Leur consommation n’est pas recommandée en raison de leur pourcentage élevé de ce type d’acide causant l’hyperuricémie. Il s’agit entre autres des fruits de mers, des viandes rouges, des abats, de la charcuterie et des légumineuses. Vous devrez aussi éviter les viennoiseries et l’excès d’alcool.

Ces autres fruits qui aident à réduire le taux d’acide urique

Si vous êtes victime de gouttes, d’autres fruits et légumes seront à prioriser dans votre alimentation. Ils vous aideront à réduire le taux d’acide urique dans votre sang :

  • L’artichaut

C’est un aliment très réputé pour sa capacité à éliminer les toxines dans le corps. Très diurétique, ce légume à cuire ou à boire sous forme de bouillon est conseillé en cas de problème de gouttes.

  • L’oignon

L’oignon est votre allié pour éviter l’hyperuricémie. Il diminue largement le taux de cholestérol dans le sang. Il est conseillé de le cuire avec du jus de citron, puis boire de jus extrait du mélange.

  • Le céleri

Le bouillon de céleri est très conseillé en cas d’hyperuricémie. C’est une solution naturelle qui participe à la purification du sang avec un effet alcalinisant. A boire tous les jours, il s’agit là d’un vrai remède pour les personnes victimes de gouttes.